PROTECTION DES RESSOURCES EN EAU

PROTECTION DES RESSOURCES EN EAU

L’AEG en collaboration avec les riverains détruisent les plantes envahissantes du barrage de Boudiéri, dans la commune rurale de Kantchari.

Du 25 au 29 mai 2015 s’est déroulé les travaux de destruction des plantes envahissantes du barrage de boudiéri, conduits par une équipe de la Direction Générale de l’Agence de l’Eau du Gourma (DGAEG) en collaboration avec la Direction Provinciale de l’Environnement et des Ressources Halieutiques de la Tapoa (DPERH-Tapoa). La destruction de ces plantes envahissantes répondait à l’une des missions principales de l’AEG, en l’occurrence la préservation des ressources en eau de son espace de gestion.

La Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) est un processus visant à mettre en concertation les différents acteurs du secteur de l’eau, promouvoir une gestion rationnelle et qualitative de l’eau entre ces différents acteurs, protéger et garantir à tous la ressource eau. Le Burkina Faso ayant de grands défis à relever dans le secteur de l’eau a opté pour cette nouvelle vision de la gestion de l’eau. Ainsi pour l’effectivité de la GIRE, des structures telles que les Agences de l’Eau ont été mise en place. L’AEG créé le 24 janvier 2011 mènent depuis lors plusieurs actions visant à l’atteinte de cet objectif.

Ces travaux de destruction des plantes envahissantes du barrage de Boudiéri sont un exemple parmis la panoplie d’actions réalisées dans le cadre de la protection des ressources en eau de son espace de competence. Aux termes de ces travaux plus de deux hectares de la cuvette a été débarrassé de ces plantes polymorphes qui représentaient une vraie menace pour la biodiversité.

La population de Boudiéri a saluer à sa juste valeur cette initiative de la DGAEG car dise- t-elle : « l’AEG a apporté un coup de souffle au village de boudiéri, car ces plantes envahissantes menaçaient l’existence même du barrage or le barrage est l’essence même du village »

Top